‘L’Ange du Mal’ de Gilles Caillot

GILLES CAILLOT – L’ANGE DU MAL

Année de parution : 2008
Nombre de pages : 277
Genre : Thriller
Édition : Édition du Polar


Quatrième de couverture
Lyon, été 2006.
Une série de meurtres, plus atroces les uns que les autres, sont perpétrés dans la capitale Rhodanienne. La police est sur les dents et Massimo Zanetti, capitaine de police à la criminelle , est investi de l’enquête qui s’avère d’ores et déjà extrêmement compliquée, remplie d’énigmes et d’étranges indices laissés par le tueur sur les corps décomposés et mutilés. Satanisme, magie noire, tortures sexuelles et mentales… La traque du psychopathe l’emmènera jusqu’aux portes de la folie.
Accompagnée de Julie Martin, la responsable de l’institut médico-légal de Lyon, dont il est toujours amoureux et de toute son équipe d’investigation, le capitaine Zanetti va mener la chasse dans la ville entière et nous emmener jusqu’aux plus profond d’un des lieux les plus mystérieux de la cité Lyonnaise : Les catacombes.


MORBIDE

L’Ange du Mal est le premier tome d’une quadrilogie axée sur… bah, le mal. Avec une enquête intronisant le capitaine Massimo Zanetti, personnage central de ce cycle, l’auteur pose son histoire au cœur du grand Lyon, dans le Rhône. Un cadavre atrocement mutilé est retrouvé par un badaud en plein été, à l’orée d’un bois. Vision cauchemardesque, profusion de détails morbides, Caillot se fait plaisir et use d’une palette gore vraiment éloquente, et efficace pour le coup.

CREUX

Après un prologue se passant de l’autre côté de l’Atlantique, dans le couloir de la mort d’une prison, le récit met le paquet sur des scènes de tortures violentes et dérangeantes. Après tout, c’est aussi pour cela qu’on lit du Caillot. Mais, hélas, ça ne fait pas tout. Le roman, bien que court, n’enclenche jamais la deuxième et reste plat, jalonné de rebondissements fades et franchement creux. Les quelques bonnes trouvailles ne vont même pas au bout de leurs raisonnements, comme abandonnées sur le bord de l’autoroute. Trop encombrantes peut-être.
Frustrant…

INCOHÉRENCES

Les personnages ne sont pas assez travaillés et chaque aspect, chaque contour de leur psychologie sont ennuyants, portés par des descriptions parfois intéressantes, mais plombés par des dialogues poussifs et figés, ne dégageant aucune émotion. La ponctuation aléatoire casse rapidement le rythme du récit, pas assez exploité, même s’il s’améliore vers les 2/3 du livre. Outre le vocabulaire répétitif et quelques incohérences, l’une des révélations tant attendue laisse de marbre. Réminiscence, le second tome, sera la suite directe de L’Ange du Mal.
Car il y a une fin en cliffhanger. Pourquoi pas, en espérant que cela se goupille mieux, cette lecture laissant un goût amer.

DU MÊME AUTEUR
Réminiscence

13 commentaires sur “‘L’Ange du Mal’ de Gilles Caillot

  1. Nathalie M dit :

    Je n’ai jamais adhéré au style de l’auteur. Trop gore pour moi, ce n’est pas mon style. En revanche, j’ai lu l’Apparence de la chair qui est dans un tout autre style et je l’ai nettement plus apprécié et j’ai entendu du bien sur le dernier. Tu argumentes avec respect et honnêteté. Bravo pour ça 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Gilles CAILLOT dit :

    Merci pour cette chronique qui a défaut d’être élogieuse a le mérite d’être argumentée. C’est vrai que mes premiers écris sont perfectibles et que le temps aidant, ma plume s’est améliorée. Enfin, je l’espère. Le cycle du mal se bonifie au fil des récits, les suivants sont moins bruts, plus travaillés. Pour des romans plus murs choisissez l’un des deux suivants : l’apparence de la chair ou la Couleur des âmes mortes. Amicalement. Gilles

    Aimé par 1 personne

    • Merci d’avoir pris le temps de lire et de répondre, vraiment. J’ai feuilleté rapidement Réminiscence et en attendant de le lire (je ne lis jamais deux romans d’un même auteur à la suite), j’ai vu que le style s’améliorait comme vous dites. De toute manière, même si mon avis est un peu brut, ce n’est pas moi le pro. La Couleur des âmes mortes me tente également. Je suis tout de même impatient de lire les autres romans du cycle du mal, quoi que j’en dise 🙂

      J'aime

  3. Kassyna dit :

    Mouais, du coup, je passe sur ce titre !! J’espère que ta prochaine lecture te séduira davantage !

    Aimé par 1 personne

  4. Perso j’ai préféré le second au premier…j’espère que tu seras plus emballé 🙂 et pourquoi pas une LC sur le 3 ça pourrait être sympa

    Aimé par 1 personne

  5. Pleack dit :

    Et bah ! Tu n’es pas tendre avec Gilles !
    Mais pour les points que tu as énoncés ici, ça peut se comprendre x).
    Peut-être que ce n’était que son roman « d’essai » et que tu vas adorer le prochain ! Tout n’est pas perdu !
    Des mots appropriés et une bonne chronique, même dans la déception !
    Un vrai régal 🙂

    Aimé par 1 personne

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s