‘Atomka’ de Franck Thilliez

Atomka

FRANCK THILLIEZ – ATOMKA

Année de parution : 2012
Nombre de pages : 596
Genre : Thriller
Édition : Fleuve Noir


Quatrième de couverture
À quelques jours de Noël une affaire d’envergure démarre pour Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police.

Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu…


Un roman dense, épais, fouillé jusqu’à l’extrême. Ficelant une histoire maîtrisée encore une fois à la perfection, Franck Thilliez nage ici dans les eaux troubles du nucléaire et de ses conséquences désastreuses. Passé un prologue en plein cœur du cataclysme Tchernobyl, l’auteur tisse à nouveau une toile gigantesque, d’une incroyable solidité.

COLOSSAL

Les recherches en amont de l’écriture sont colossales, et pourtant celles-ci sont exploitées de telle sorte qu’il en découle un texte fluide, compréhensible et particulièrement aguicheur. Des informations incroyables sur l’une des plus importantes catastrophes qu’ait connu l’humanité, incorporées dans un thriller glacial et percutant. C’est tout le génie de Thilliez, qui propose un récit scientifique teinté d’une plausible vérité, alarmante, dérangeante. Mis à plat, son plan s’avère interminable. Rajoutant sans cesse des rebondissements, il accumule les révélations sans pour autant l’alourdir, même si certaines données demandent plus d’attention.

PRÉCIPICE

Comme si ce n’était pas assez, Atomka se scinde en deux enquêtes parallèles bien distinctes. Outre la radioactivité et ses obscurs dédales, Sharko va devenir la proie d’un tueur qui semble le connaître parfaitement, intimement. Un individu dangereux, fantôme du passé, démon du présent, prêt à mettre en pièces le commissaire de la Crim’. L’épisode de trop pour Sharko, dont l’esprit va se retrouver au bord d’un précipice sans fin. Acculé aux portes d’une folie qu’il ne connait que trop bien, ses blessures d’autrefois ne vont pas tarder à se rouvrir avec douleur…

DÉMONSTRATION

Ébouriffantes, les 600 pages se dévorent, s’avalent avec gloutonnerie devant cet auteur qui, décidément, impressionne par la qualité de ses histoires.

DU MÊME AUTEUR
Deuils de Miel
Le Syndrome [E]


13 réflexions sur “‘Atomka’ de Franck Thilliez

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s