‘Le Serment des Limbes’ de Jean-Christophe Grangé

 

JEAN-CHRISTOPHE GRANGÉ – LE SERMENT DES LIMBES

Année de parution : 2007
Nombre de pages : 652
Genre : Thriller
Édition : Albin Michel


Quatrième de couverture
Quand on traque le Diable en personne, jusqu’où faut-il aller ?


CATHOLICISME

Luc et Matthieu sont flics au 36. Un duo hors-pair, implacable, coulé dans un métal inoxydable. Les deux hommes sont amis depuis l’adolescence, époque charnière placée sous le sceau du catholicisme. Fervents pratiquants, ils n’ont cependant pas les mêmes idéaux. Deux visions que tout oppose, deux chevaux de bataille aux antipodes, mais qui traceront une même et unique voie. Tout bascule le jour où Luc se suicide. Mort clinique. Et bien vivant. Son existence ne tient plus qu’à un fil ténu, vacillant au-dessus d’un précipice sans fond. Ce sera le point de départ d’une enquête incroyable, d’une puissance destructrice.

CHAOTIQUE

Matthieu ne croit pas à la thèse du suicide. Tous les indices abondent en ce sens, pourtant le commandant n’en démord pas : son ami ne peut pas avoir commis ce geste, affront ultime envers sa religion. Leur religion. Déterminé à mettre la lumière sur cet acte désespéré, Matthieu va remonter le cours du temps, mettant le doigt sur une enquête secrète que menait Luc. Dévoré par la curiosité et l’envie de comprendre, Matthieu suivra ce sillon pestilentiel, vecteur de morts atroces. Dévoilant peu à peu un scénario inouï, ce voyage lui fera traverser l’hexagone, pour l’envoyer aux confins de l’Europe. Une mission chaotique, sanglante. Envoûtante.

SIGNATURE

La signature Grangé est vraiment unique. De l’action pure et dure, aussi violente qu’un rail de coke, laissant peu de place aux sentiments. Le Serment des Limbes est un pavé mais il capte le lecteur d’un claquement de doigts. Un hypnotisme fou, dense et efficace. L’intrigue est une nouvelle fois énorme, tellement complexe que l’on croirait une toile d’araignée gigantesque, aux dimensions inédites. Comme un vulgaire insecte, l’auteur nous propulse sur cette fresque violente, proposant un casse-tête insolite. Une habitude chez lui. Fort d’une documentation exceptionnelle, Grangé nous paume dans un labyrinthe immense pour mieux nous en extraire, avant d’asséner un dernier coup de massue derrière la tête. Un rythme intense, des idées percutantes, mises en place avec talent. Un cocktail savoureux. Malgré la longueur du récit, la lecture n’en reste pas moins séduisante.

DU MÊME AUTEUR
Kaïken


19 réflexions sur “‘Le Serment des Limbes’ de Jean-Christophe Grangé

  1. Ouais je me rappelle après Le Passager j’avais lu son premier, Le vol des cigognes, et celui-ci ensuite directement ! Et j’avais aussi surkiffé ! C’est dans son top 3, voire 2 des meilleurs romans que j’ai lu de lui ! L’intrigue est vraiment folle et dense !
    Ta chronique, pour le répéter une nouvelle fois, est en papier mâché. Comme toutes les autres d’ailleurs ! Mais quel putain de bon papier !
    Un régal une nouvelle fois. Franchement, on se plairait plus à lire une de tes chroniques qu’un livre parfois ah ah !
    La bise mon Ludo

    Aimé par 2 people

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s