‘Sarah T.2 – La Créature de la Cave’ de Christophe Bec

Toujours au top la Sarah ! Le tome initial laissait franchement apercevoir une histoire d’horreur angoissante. Le second tome est du même accabit, la nervosité en plus. Impossible de lâcher prise. Salamanca n’est vraiment pas une ville à foutre les pieds. Les secrets sombres de cette bourgade, enterrés sous une pluie démentielle des années auparavant, resurgissent à la surface tels des cadavres restés trop longtemps sous terre : gorgés de vices, nécrosés. C’est pas beau à voir, et toute la communauté ferme les yeux sur ce passé cauchemardesque. Devant l’impertinence de Sarah et l’apparition de créatures à priori hostiles, les autorités n’auront bientôt plus le choix. Salamanca doit détruire le fléau qui l’empoisonne depuis des générations…

JONGLAGE

On sent la terre humide qui colle au chaussures. On subit cette pluie orageuse qui imprègne les vêtements et glace les os. On respire cette peur qui terrasse les habitants. Le prologue est, une nouvelle fois, fort bien réussi. Direct dans l’ambiance, on est pas là pour lambiner. C’est affreux, glauque, dérangeant. Et hop ! Appâté ! Aucun temps morts, le récit alterne entre révélations et nouvelles questions. Un exercice de jonglage exécuté à la perfection. Sarah mène sa petite enquête et creuse jusqu’à tomber sur une piste probante. Une clé ouvrant la boîte de Pandore. Attention à ne pas s’y brûler. Quant à David, son mari resté sur la touche, l’incompréhension est de mise. Ce qui devait être un nouveau départ à la base se transforme rapidement en chasse aux fantômes. À des chimères révolues, qui pourtant ne cessent d’hanter ce couple aux abois. Pas sûr qu’il apprécie la blague. Ça va vite, très vite, tout s’accumule pour former une imposante montagne hallucinée. Et dans l’intervalle de cette course effrénée, des meurtres ! Des tripes ! De l’horreur, quoi. Les auteurs font les choses bien, et j’aime ça.

TÉNÈBRES

À coups de flashbacks et de découvertes scabreuses, l’histoire s’enfonce progressivement dans un dédale qui laisse présager un dénouement qui se fera dans les ténèbres. Éteignez les lumières !


SARAH T.2 – LA CRÉATURE DE LA CAVE

Année de parution : 2010
Nombre de pages : 64
Genre : Horreur
Édition : Dupuis


Synopsis (pris sur Livraddict)
Toujours hantée par les démons de son passé, Sarah continue d’enquêter sur le secret des enfants de Salamanca. Elle n’aurait jamais pu imaginer le drame épouvantable qui a frappé cette communauté bien des années auparavant…

2 commentaires sur “‘Sarah T.2 – La Créature de la Cave’ de Christophe Bec

  1. J’adore la couverture et ce que tu en dis me tente bien.^^ Du bon horreur qui crache tripes et boyaux !

    Aimé par 1 personne

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s