‘L’Œil de La Lune’

L'Œil de la Lune

L’ŒIL DE LA LUNE

Année de parution : 2011
Nombre de pages : 472
Genre : Thriller
Édition : Sonatine


Quatrième de couverture
Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes. Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud, où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid célèbre, lui, le dix-huitième anniversaire de son premier homicide. Il est alors loin de se douter qu’il est devenu la proie d’une agence très spéciale. Une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater, sous peine d’une impitoyable vengeance. Mais cela n’est rien à côté de ce qui attend Santa Mondega lorsqu’une mystérieuse momie disparaît du musée local…


CARNAGE

Suite du célèbre Le Livre sans Nom, du non moins célèbre ‘Anonyme’, L’Œil de la Lune est un pur moment de lecture malsaine. Et pourtant si jouissive. Un paradoxe, car le fossé est énorme entre ces deux adjectifs. Cependant l’auteur arrive à relier ces deux mots avec une facilité déconcertante. Les tripes dégoulinent, le sang poisseux colle aux pages mais ce chaos permanent est écrit avec une telle dérision que nous sommes obligés d’en rire. Bon après, c’est sûr, le carnage qui ressort de ce roman est impressionnant, surpassant — et de loin — certains thrillers. Oui mais voilà, L’Œil de la Lune n’en est pas un. Tout comme son prédécesseur, ce livre n’est à ranger dans aucune catégorie existante.

JUBILATOIRE

Pour faire simple, la saga Bourbon Kid a créée un nouveau genre, propre à lui. Une fusion réunissant horreur, action, cartoon, et romance. Oui, romance. Sérieusement. Et pourtant, tout paraît limpide. L’histoire est imagée au possible et les scènes absurdes et cocasses qui en découlent produisent un spectacle délirant, jubilatoire. Nous retrouvons avec plaisir les personnages-clé du livre sans nom, et l’auteur en dévoile un peu plus sur le Kid. C’est propre, c’est bon, et c’est particulièrement bien emmené. Un rythme efficace, des rebondissements à foison, et le lecteur se retrouve de nouveau embarqué à Santa Mondega, ville la plus malfamée au monde. Pour son plus grand plaisir.

PRÉVISION

Si bien que l’on en redemande. Cela tombe bien, car la plume inconnue en avait prévu assez pour mener sa barque beaucoup plus loin. À suivre donc, et avec attention.

DU MÊME AUTEUR
Le Livre Sans Nom
Psycho Killer

3 commentaires sur “‘L’Œil de La Lune’

  1. Lord Arsenik dit :

    J’ai beaucoup aimé cette série (un nouveau tome annoncé pour cette année). Complètement déjanté c’est un régal.

    Aimé par 1 personne

  2. manue dit :

    Le roman a l’air vraiment bien !
    De cet auteur j’ai le livre sans nom qu’il faudrait que je lise. Mais en tout cas le résumé et ton avis me donne vraiment envie de découvrir cette histoire.

    Aimé par 1 personne

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s