‘Des Enfants Trop Parfaits’ de Peter James

Des Enfants Trop Parfaits

PETER JAMES – DES ENFANTS TROP PARFAITS

Année de parution : 2014
Nombre de pages : 546
Genre : Thriller
Édition : Fleuve Noir


Quatrième de couverture
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l’âge de 4 ans. Aujourd’hui, des années plus tard, ils se sentent enfin prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu’ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l’homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d’un bébé en bonne santé ?

Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu’on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives… Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.


EUGÉNISME

Une solution désespérée, la tentation de l’eugénisme…
John et Naomi Klaesson ont choisi de basculer dans les méandres obscurs de la science, prêt à tout pour se donner une nouvelle chance. Heurtés de plein fouet par la mort de leur jeune garçon quelques années auparavant, le couple prend une décision délicate et clairement dérangeante : avoir un bébé ‘sur mesure’.
Bercés par cette perspective séduisante, ils se tournent alors vers un chirurgien à la renommée aussi sulfureuse que controversée : le Dr. Dettore. Ce dernier leur promet l’impensable. Sélectionner, gène par gène, les caractéristiques physiques et mentales de leur prochain enfant. Un enjeu de taille, où l’éthique n’a plus sa place. Bien qu’effrayés par de telles manipulations, ils acceptent cette sombre promesse, au détriment de toute morale.
Car sous ce vernis se cache de terribles vices. On ne joue pas avec la Nature…

ÉLITISME

Posant sans relâche questions, la trame de ce roman est excellente de par sa construction. Critique envers ces avancées scientifiques, envers ces institutions à la recherche d’un élitisme aveuglant, Peter James procure un flot de sensations à travers ce récit mené tambour battant. Mêlant le thriller à l’anticipation, l’histoire dresse un portrait peu reluisant d’une société plus égocentrique que jamais, constamment à la recherche d’un bonheur illusoire. Et franchement, le résultat est excellent. La progéniture OGM de John et Naomi se rendra facilement compte de cette supercherie désincarnée que l’on nomme humanité. Même si tout n’est pas à jeter, fort heureusement.

PESSIMISME

Acculés par les agissements meurtriers d’une secte fanatique, John et Naomi vont vite se retrouver confrontés à une peur immuable, les contraignant à vivre dans un pessimisme saisissant. Ont-ils fait le bon choix ? Que leur réserve l’avenir ? Des questions sensibles, qui trouveront réponses dans un final terrifiant, d’une profonde tristesse.


2 réflexions sur “‘Des Enfants Trop Parfaits’ de Peter James

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s