‘Retour à Rédemption’ de Patrick Graham

Retour à Rédemption

PATRICK GRAHAM – RETOUR À RÉDEMPTION

Année de parution : 2010
Nombre de pages : 387
Genre : Thriller
Édition : Anne Carrière


Quatrième de couverture
Avocat d’affaires, Peter Shepard a tout pour être heureux : une grande maison sur les hauteurs de San Francisco, une femme amoureuse, deux petites filles irrésistibles. Pourtant, certains jours, ses angoisses sont si fortes qu’il est obligé d’aller s’asseoir sur un banc dans un parc. Toujours le même banc, toujours les mêmes angoisses. Ce que Shepard redoute, c’est le Big One, ce tremblement de terre dont tout le monde sait qu’il finira par engloutir la Californie. Et le pire advient. Mais ce n’est pas la terre qui a tremblé, c’est le passé qui a ouvert une brèche sous ses pieds, le plongeant en enfer et le forçant à se souvenir que, vingt ans plus tôt, six enfants s’étaient fait une promesse dans les cachots d’un centre de redressement. Un pacte qu’il a trahi.
Il est temps pour lui de retourner à Rédemption.


Les romans sont magiques. Par leur pouvoir, ils nous entraînent à chaque fois dans de nouvelles contrées. On y découvre des nouvelles têtes, de nouvelles intrigues, et on apprend à les apprivoiser, voire les façonner. Car les mots nous laissent le choix. Ce choix d’interpréter, d’appréhender les événements qui découlent du papier. Pour venir se loger dans nos têtes.
Et puis, il y a une catégorie d’histoires qui, en plus de se loger dans nos cerveaux, parvient à toucher nos cœurs. Pour fouiller en eux et bousculer les émotions qui s’y nichent. Pour tout dire, ce livre m’a fait pleurer au bout de 25 pages. Je n’ai pas compris, je n’ai pas pu contrôler. J’ai trouvé ça incroyable.

PASSÉ DÉVASTÉ

Peter Shepard est un riche homme d’affaires californien, impitoyable, broyant la concurrence d’une main de fer. Anxieux par nature, redoutant le terrible The Big One, tremblement de terre dévastateur devant survenir sur la côte ouest des États-Unis, il attend un appel de sa femme, qui elle se trouve sur le chemin des vacances avec leurs deux filles. Accroché à son portable, celui-ci vibre. Il répond. Sa femme est en route dans une voiture de location, les deux fillettes à l’arrière. Elle longe les étendues désertiques autour de Las Vegas. Alors qu’ils discutent au téléphone, un policier prend en chasse la mère de famille. Le monde de Peter va basculer, s’effondrer, laissant ressurgir ce passé qu’il avait oublié. Rédemption. Une anti-chambre de l’Enfer revenue d’entre les morts, dévoilant à nouveau ses crocs.

MAUDIT

L’auteur plonge l’essentiel de son récit vingt ans plus tôt, quand Peter n’est qu’un jeune adolescent. Accompagné de Wendy, sa « môme », il va vite se retrouver pris au piège dans les griffes de Rédemption, centre de redressement pour jeunes délinquants. Un lieu maudit, théâtre d’événements atroces au fil des années. Peter va le découvrir, contraint de vivre entre ces quatre murs empestant le mal. Dans son malheur, il va faire la connaissance de quatre jeunes garçons.
Et là, que dire…

MERCI

Patrick Graham a trouver les mots justes, à la perfection, pour qu’on s’attache à ces enfants. À leur passé, leur présent, tous entâchés d’une insondable tristesse. C’est avec des frissons et les yeux qui pétillent que j’ai refermé ce roman, et ce malgré un nombre assez élevé de scènes difficiles. Bravo Patrick Graham. Merci pour ce voyage incroyable, magnifique et tortueux.

DU MÊME AUTEUR
L’Évangile selon Satan

Enregistrer

14 commentaires sur “‘Retour à Rédemption’ de Patrick Graham

  1. MarionRusty dit :

    Dans la thématique, ça me fait énormément penser à du Stephen King, ça aurait très bien pu être un roman de cet auteur avec une quatrième de couverture pareille. Très envie de le lire, merci pour la découverte.

    Aimé par 1 personne

  2. Kassyna dit :

    Ca me donne bien envie de découvrir ce livre !

    Aimé par 1 personne

  3. Nathalie M dit :

    c’est intéressant de lire ton avis parce que le mien est à contre courant du tien 🙂 J’ai aimé le fond de cette histoire mais la forme m’a laissée de marbre malheureusement. Je l’ai lu il y’a longtemps maintenant mais je me rappelle de certaines incohérences qui m’avaient gênées. Dommage car l’idée de base est vraiment bonne. Heureuse en tout cas de voir que tu as aimé 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. stelphique dit :

    Il est dans ma PAL, et j’ai donc après avoir lu ta chronique enthousiaste, Très envie de le lire vite fait!!!!;)

    Aimé par 1 personne

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s