‘Zombies T.1 – La Divine Comédie’ d’Olivier Peru

la-divine-comedie-9782302011151_0

ZOMBIES T.1 – LA DIVINE COMÉDIE

Année de parution : 2010
Nombre de pages : 48
Genre : Horreur
Édition : Soleil


Synopsis
L’être humain ne règne plus au sommet de la chaîne alimentaire. Les zombies lui ont volé sa place et rien ne semble pouvoir les arrêter. Est-ce la fin de l’humanité ? Pas sûr… pour certains ce n’est qu’un recommencement. Sam a fui les grandes villes et laissé sa fille derrière lui. Pourtant, maintenant que silence et désolation règnent sur les États-Unis, il la croit toujours en vie… Il doit la retrouver, il ne survivra qu’ainsi.


L’histoire de La Divine Comédie se place durant la seconde campagne présidentielle de Barack Obama (fictive à la date de sortie de l’album). L’action se déroule donc aux États-Unis, pays devenu ravagé par un virus décimant la population, ou un homme tente désespérément de survivre dans cet univers post-apocalyptique.
Refusant de sombrer et de mourir dans le seul et maigre espoir de revoir sa petite fille, celle-ci ayant disparu dans ce nouveau monde fait de feu et de sang, il découvre alors quelques groupes de survivants essayant de s’organiser afin de reconquérir la Terre.

Car oui, il faut avouer, l’homme n’est plus le superprédateur ultime.

INATTENDU

Ce scénario, très basique dans d’innombrables films de zombies, reste cependant cohérent et réserve même quelques surprises. Ce n’est pas forcément évident quand on sait qu’il n’y a pas beaucoup d’issues possibles pour ce genre d’histoire.
Le prologue nous présente déjà la situation : les morts-vivants, bêtes comme leurs pieds, mangent de l’humain à volonté, ce qui fait que la denrée se fait de plus en plus rare. Un homme s’évade de prison et tente de se frayer un passage pour échapper à ce carnage mais là, c’est le drame…
Une scène inattendue et irrésistible dès le début, et donc une franche rigolade avant d’entrer dans le vif du sujet.

IMPUISSANCE

L’ambiance sordide qui peut se dégager d’un long métrage horrifique peuplé de zombies colle parfaitement à cette bande dessinée. C’est gore, sombre, et l’impuissance et la fragilité des personnages tranchent complètement avec leur envie de changer les événements,
Les dessins sont également soignés. Chaque personnage est très vite identifié, ceux-ci possédant tous une identité visuelle, et les détails immondes des putréfiés sont bien présents. Le tout est rigoureux et c’est un vrai plaisir que de lire ce récit.
Après une première partie au rythme effréné, la seconde se calme un peu et l’on (re)découvre certaines caractéristiques si précieuses qui font la beauté de l’être humain : entraide et générosité. C’est touchant et cela donne à réfléchir sur nos propres existences, notre propre manière d’agir sur certains événements bien réels quant à eux.

ASSAUT

La troisième partie se signale par l’assaut, un assaut réfléchi mais quasi-désespéré des humains. Les dernières pages provoquent une grosse montée d’adrénaline en apportant leurs lots de frissons et d’émotions, nous laissant pantois devant un tel raz-de-marée. La page finale se fend d’une séquence bouleversante, poignante et cruelle, engendrant une superbe conclusion à cette vie sans espoir, à cette situation écœurante où la vulnérabilité du personnage principal nous prend aux tripes.


3 réflexions sur “‘Zombies T.1 – La Divine Comédie’ d’Olivier Peru

  1. Tu as quasiment écrit plus de pages sur une BD de 50 pages que sur un livre de 300 😀
    Par ailleurs, si tu veux que je te conseille en BD, mon père qui est grand collectionneur pourrait t’égayer ^^. Il connait énormément de BD de genres différents ^^. Tu me diras !!

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais j’étais motivé sur ce coup ^^
      Je ne suis pas un grand amateur de BD, j’en ai une cinquantaine et ça reste généralement dans le même genre (horreur, SF, fantastique). J’ai pas mal de BD d’humour comme les Robin Dubois et les Kid Paddle, qui me rappellent mon jeune temps :p

      Aimé par 1 personne

      1. Kid paddle ! Waouh ça remonte à loin en effet ! Tu m’as réveillé un flash back XD ! Robin Dubois aussi ^^
        Si je peux quand même te conseiller, dans le genre SF et Fantastique notamment, mon père en possède beaucoup ! 🙂

        J'aime

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s