‘Un Employé Modèle’ de Paul Cleave

Un Employé Modèle

PAUL CLEAVE – UN EMPLOYÉ MODÈLE

Année de parution : 2009
Nombre de pages : 423
Genre : Thriller
Édition : Sonatine


f6deb-12321235_112002525851041_7089748505306546307_n
Pleack is Poch

Cette lecture a été effectuée avec un ami bloggeur, le bien nommé Pleack. Des chroniques denses, fournies, une écriture fluide qui permet de se faire un avis précis. Son blog à découvrir : Pleack is Poch !


Quatrième de couverture
Un serial killer mène l’enquête
Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au département de police. Ce qui lui permet d’être au fait des enquêtes criminelles de la ville. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un serial-killer sanguinaire accusé d’avoir tué ces dernières semaines sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu’une de ces femmes n’a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu’il est le Boucher de Christchurch.
Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête, afin de punir lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres. Ayant accès à toutes les données de la police, il va d’abord se concentrer sur cette « septième victime » pour tenter de connaître le mobile du tueur. Il lui faudra ensuite savoir comment l’homme qu’il cherche a pu avoir connaissance de son mode opératoire dans les moindres détails, au point de leurrer les forces de l’ordre. Se mettre dans la peau du tueur, en quelque sorte : ça, il connaît !

La Nouvelle-Zélande. Destination idyllique, terre d’accueil des hobbits et verdures démesurées à perte de vue. Et Joe.
Ce sacré Joe, homme de ménage dans un commissariat qui aime tuer des jeunes femmes. Un réel plaisir pour lui, surtout quand les officiers de police qu’il côtoie tous les jours n’ont pas l’ombre d’une piste. C’est lui le maître du jeu, maniant son entourage tels des pantins, et ce avec une grande conscience professionnelle.

LOUFOQUE

Joe est un personnage atypique. Complètement dénué d’empathie, marque de fabrique du psychopathe, l’auteur nous fait partager son quotidien, loufoque et déconnecté de la réalité.
Le prologue jette les dés, et en deux pages, déjà une tranche de rire sur une situation décalée, absurde. Un moyen de faire passer l’horreur des événements. Car ce Joe Middleton, sous son air naïf et par ses remarques désopilantes, n’en reste pas moins un tueur en série, violant et tuant de sang-froid, élaborant des scénarios complexes pour se disculper de ses meurtres. Il n’aura pas la tâche facile, embourbé dans cet amas de médiocrité qui le gêne au quotidien. Il s’offusque souvent de la stupidité de Sally, sa gentille collègue qui semble avoir un penchant pour son apparente timidité.

INTELLIGENCE

Mais Joe est intelligent, façonné à l’image de Dieu. Et quand il s’aperçoit qu’un individu tente de le plagier, il décide de doubler l’incompétence des policiers et se charge lui-même de démasquer le meurtrier, cet infâme salopard qui tue sans vergognes et qui empiète sur son terrain.

CYNISME

Paul Cleave recycle le portrait du tueur en série et apporte à son récit une dose considérable d’humour noir. C’est drôle, improbable et cela se lit très vite. Mais tous ces points positifs sont quelque peu gâchés par la linéarité de l’histoire. Peu de rebondissements, un suspense qui sonne creux et qui s’étale, réhaussé par de rares accélérations, toujours teintées de cynisme.
Un bon moment de lecture, très original par sa présentation, mais qui ne fera pas frissonner de peur (de plaisir peut-être).


2 réflexions sur “‘Un Employé Modèle’ de Paul Cleave

  1. Au final nous nous rejoignions sur le même avis !
    Je suis heureux d'avoir partagé cette lecture avec toi ! 🙂
    On en refera une avec plaisir, mais comme tu le sais cela attendra !

    J'aime

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s