‘Le Syndrome [E]’ de Franck Thilliez

Le Syndrome [E]

FRANCK THILLIEZ – LE SYNDROME [E]

Année de parution : 2010
Nombre de pages : 430
Genre : Thriller
Édition : Fleuve Noir


Quatrième de couverture
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle… Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié… Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Car aujourd’hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables…


Le Syndrome [E], sorti en 2010, est le premier volume d’un diptyque consacré à la violence.

ANGOISSE

Ludovic Sénéchal, passionné de vieux films, se rend chez un homme qui vend d’anciennes bobines de courts et longs métrages suite à une annonce postée sur internet, afin de dénicher une hypothétique perle rare. Cela sera le cas puisqu’il trouvera une pellicule cachée au fond du grenier. Il décide de l’acheter mais lors du visionnage, il perd mystérieusement la vue. Est-ce dû au film ? Que cache-t-il de si terrifiant ?
Le court-métrage procure un bon moment d’angoisse car l’auteur a su lui donner un visuel malsain et donc forcément dérangeant.
Pour répondre à ces questions, nous accompagnons le commissaire Sharko et le lieutenant Henebelle. Personnages récurrents de l’univers Thilliez, ils ne s’étaient jamais croisé auparavant. L’un est sur Nanterre, l’autre est sur Lille. L’un est appelé pour une effroyable découverte sur Rouen, l’autre connaît Ludovic Sénéchal, lui-même basé sur Lille.

PASSIONNANT

Il y a pourtant un lien entre les deux affaires dont découlera par la suite une enquête particulièrement singulière, et Sharko et Henebelle vont finir par se prêter main forte : nous suivons ainsi deux investigations menées de front par chacun, nous faisant voyager au Caire puis au Canada. Auteur d’un scénario très complexe, Thilliez s’attaque à des thèmes perturbants avec, entre autres, la manipulation par le biais d’images subjectives.
Ces thèmes sont très bien expliqués et documentés, et les renseignements donnés sur les prouesses scientifiques actuelles ainsi que sur les connaissances du corps humain sont merveilleusement déconcertantes. Car même si Thilliez écrit là une fiction, la frontière entre celle-ci et la réalité devient vite floue. Difficile de raconter un peu plus l’histoire car les différents virages négociés par l’écrivain sont vraiment passionnants.

MANIPULATION

C’est rondement bien mené et l’issue fait froid dans le dos. Pouvons-nous être manipulés au point de ne plus réfléchir nos actes ? Pouvons-nous être tous capables du pire ?
Thilliez donne une esquisse de réponse et conclut un premier volet qui laisse pantois.

DU MÊME AUTEUR
Atomka
Deuils de Miel


8 réflexions sur “‘Le Syndrome [E]’ de Franck Thilliez

  1. Hahahaha je vois que tu es adepte des thrillers et des romans d'horreur tout comme moi. C'est un vrai plaisir de lire tes critiques.
    Je me permets de mettre ton blog dans mes liens favoris sur mon blog si ca ne te pose pas de problèmes?
    Bonne continuation.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah je n’ai jamais lu Train d’enfer pour ange rouge. C’est la première enquête de Sharko en plus. Puzzle est très bon, même si le dénouement peut se deviner bien avant la fin du roman. Quoiqu’il arrive, on est sûr de ne pas être déçu avec Thilliez 🙂

      J'aime

Laissez donc votre empreinte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s